Message pour le 1er trimestre 2022

« Va vers le pays que je te ferai voir »

(Genèse 12,1)Chers sœurs et frères,
Je voudrais tout d’abord vous remercier pour ces cinq (5) premiers mois passés ensemble, pour le chemin parcouru, pour ce qui a été vécu ensemble et semé avec votre contribution, votre participation, votre bienveillance : je pense aux rentrées paroissiales, aux fêtes de la Toussaint, à la journée de la famille du 28 novembre dernier, au calendrier de l’Avent qui a porté nombre d’entre nous vers Noël, à l’accueil du sauveur à travers les veillées et les célébrations de noël. Je pense aussi à la semaine œcuménique du 18 au 25 janvier où plus d’une centaine de paroissiens sont partis à la découverte des autres églises chrétiennes à travers les vidéos reçues quotidiennement ou accessibles sur le site web de l’unité pastorale. Elles sont toujours disponibles à l’adresse suivante :

https://www.upeugenedemazenod.fr/index.php/unite-des-chretiens/
Nous rendons grâce pour ces petites pousses que nous voyons déjà au sein de notre communauté paroissiale. Merci pour votre confiance, pour le désir que vous nous partagez d’être renouvelés dans votre vie spirituelle, dans votre vie chrétienne : dans la foi, l’espérance et la charité.
Mais le chemin est encore devant nous. Où allons-nous ensemble ? vers quel horizon nous dirigeons-nous ? Sur quel chemin marchons-nous? Nous ne le savons pas très bien, mais il nous semble qu’il nous est donné à revivre ensemble, en communauté d’Église l’expérience de notre Père Abraham “C’est par la foi qu’Abraham obéit à un appel en partant vers un lieu qu’il allait recevoir en héritage : il partit sans savoir où il allait” (Hébreux 11,8) mais sûr qu’il était conduit par le Seigneur, un pas après l’autre, d’une étape à une autre.Nous ne savons pas très bien où nous allons, mais sur le chemin où nous marchons ensemble, nous pouvons rêver. Osons rêver “Tous ensemble : « Voici un très beau secret pour rêver et faire de notre vie une belle aventure. Personne ne peut affronter la vie de manière isolée. […] Nous avons besoin d’une communauté qui nous soutient, qui nous aide et dans laquelle nous nous aidons mutuellement à regarder de l’avant. Comme c’est important de rêver ensemble ! […] Seul, on risque d’avoir des mirages par lesquels tu vois ce qu’il n’y a pas ; les rêves se construisent ensemble » (Pape François, Fratelli tutti n°8).
Rêver tous ensemble, voilà une belle activité à laquelle nous ne nous risquons que très peu. Pourtant c’est bien là le secret d’une vie renouvelée, d’une communauté paroissiale renouvelée. Nos rêves suscités et portés par la grâce de Dieu nous ouvrent à une espérance nouvelle : nous espérons ce que nos yeux ne voient pas encore mais qui nous savons se réalisera à cause même de la fidélité de Dieu qui tient toute chose dans ses mains : « mets en l’Éternel ta confiance et il agira » (Psaume 37,5).Mais comment rêver ensemble? Il y a plusieurs manières de rêver ensemble mais je vous en propose une : rêver dans l’horizon de nos trois chantiers de l’année qui sont de fait trois dimensions importantes de la vie chrétienne : la communauté en prière (la prière), la communauté qui célèbre (la liturgie) et la communauté accueillante et vivifiante qui puise au creuset de la vie fraternelle entre ses membres (la fraternité).
Probablement qu’un état des lieux est nécessaire et constitue la première étape de ce “rêver ensemble”. Vous trouverez des points pour nous y aider et le carême qui approche peut être l’occasion de se poser les bonnes questions.1. Prier : Est-ce que je suis connecté à Dieu ? Autrement dit, est-ce que je prie ? comment je prie (prière personnelle, avec la parole de Dieu, prière communautaire avec d’autres – Chapelet, Adoration, soirée de louange) ? Quels moyens aujourd’hui ? Quels fruits de ma vie de prière? Quel effort pour aller plus loin, pour grandir davantage dans cette relation à Dieu ? Il y a plusieurs moyens pour croître dans sa vie de prière. Dans cette lettre, je vous en propose une parmi d’autres à découvrir au carême 2022 : la semaine de prière accompagnée du 20 au 27 février 2022. Un pas infranchissable? Pas si sûr ! Le Seigneur lui-même nous donne la force d’accomplir le désir qu’il dépose en nos cœurs. J’ai donc simplement envie de dire : Viens, goûte et vois combien le Seigneur est bon (cf. Psaume 33,4). Notre Seigneur est le Dieu qui ne déçoit jamais! toi aussi tu peux l’expérimenter. Alors « lève-toi, il t’appelle » (Marc 10,45)
Pour voir la vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=7Y8V-kFIAIM
Les réponses aux questions que vous vous posez :
https://www.upeugenedemazenod.fr/index.php/semaine-de-priere-accompagnee/

2. Célébrer : Quelle est aujourd’hui ma manière de célébrer, de vivre la liturgie? Est-ce que je désire et j’attends avec impatience les moments de célébration, notamment l’assemblée dominicale du dimanche (la messe)? Comment je m’y prépare ? Comment je la prépare avec d’autres ? Comment je me mets avec d’autres au service du Seigneur et de mes frères et sœurs en acceptant de mettre à disposition de la communauté paroissiale les dons et les charismes reçus du Seigneur : animation des chants, chanter avec d’autres dans un chœur, aider à la musique, la lecture, la préparation de la prière universelle, l’accueil au début et à la fin des célébrations avec un magnifique sourire, aider à fleurir l’église, aider à la sacristie, etc. ? Comment j’y participe de manière pleine et active à travers les chants et les réponses durant la célébration?
Notez qu’un espace existe pour se faire du bien ensemble à travers les chants de la liturgie : le dimanche chantant ouvert à tous, petits et grands tous les dimanches de 16h30 à 18h à la paroisse saint Paul. Aujourd’hui y participent des paroissiens de saint François et de saint Paul, une belle manière de vivre la communion au sein de notre unité pastorale.Si vous souhaitez donner un coup de main pour les célébrations, ne serait-ce qu’essayer avant de vous engager sur du long terme ou souhaitez vous former car vous portez ce désir de vous donner dans ce lieu de la liturgie, n’hésitez pas à vous faire connaître aux prêtres à la sortie des messes ou demander une rencontre pour en parler davantage ou passer à l’accueil de l’une ou l’autre de nos paroisses.
3. Vivre la fraternité : la fraternité est ce qui favorise l’intégration de tous (anciens comme nouveaux) dans la communauté paroissiale, où chacun se sent accueilli tel qu’il est, sans jugement mais avec bienveillance. La fraternité est le lieu où nous pouvons davantage apprendre à nous connaître, à devenir frères et sœurs, à nous aider et nous soutenir mutuellement. La fraternité est un vrai lieu de croissance spirituelle par les temps de partage, par la prière. Elle est aussi ce lieu d’ouverture à l’autre, au monde. Enfin, par la fraternité, il n’y a plus de frères et sœurs anonymes, de chrétiens anonymes, isolés au cœur de nos célébrations mais surtout après les célébrations. Quels moyens je prends pour vivre la fraternité de manière concrète?Certains sont déjà en fraternités (groupes de partage) de 6 à 8 personnes : Comment sont vécus ces moments? Comment je m’y engage par la fidélité aux rencontres? quels fruits/grâces pour moi ? pour tout le groupe? Dans quelle mesure ces fruits profite-t-ils à toute la communauté paroissiale ? En d’autres termes, dans quelle mesure notre fraternité n’est pas fermée, close, tournée vers elle-même mais porte du fruit pour toute la communauté ? Comment pouvons-nous aller plus loin ? À quoi j’aspire de manière personnelle? À quoi notre petite fraternité aspire-t-elle ? Quelle est la place de la prière dans notre groupe de partage?D’autres ne sont pas encore en fraternité et en ont peut-être le désir : une équipe supervisée par le père Pradhappe vous contactera (ou vous a déjà contacté) pour prendre de vos nouvelles et vous proposer de rejoindre une fraternité si vous le souhaitez. Ces fraternités aideront chacun de nous à vivre le carême et la démarche synodale où tous, nous sommes invités par le pape et à sa suite par notre évêque, à réfléchir sur l’Église, ce qu’elle est, ce qu’elle devrait être mais surtout à vivre l’Église en retrouvant notre identité profonde de baptisés, d’enfants du Père.À présent, sur l’humble chemin de nos vies quotidiennes partagées, osons rêver! Nous vous ferons parvenir très prochainement le programme paroissial pour le carême 2022.

Torrent de bénédictions!

Père Goh Rodrigue YAPI,

Curé de Saint Paul et de Saint François

Bienvenue sur WordPress. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis commencez à écrire !